28/01/2008

Hum, réponse...

Beaubourg, janvier 2008

A Varna, Johuri, Mijo... ( de drôles de Zigotos si on les juge à leurs noms, soit dit en passant...) Les deux textes sur l'être, le rien et tout le reste ne constituent pas, à mes yeux, une vérité à transmettre au monde. J'admire la tentative de tout dire en une phrase, de faire Le Résumé : "La raison s'impose au réel comme science, au monde comme morale, au néant comme droit, et à l'être comme art. " et voilà, terminé, circulez, plus rien à voir, tout est dit. Comme un mobile de Calder, je le regarde tourner, sans raison...


5 commentaires:

  1. ah, même cette phrase m'irrite : la raison s'imposerait à l'être comme art ... argh eurk beurk

    rien que le mot "s'impose" est violemment anti artistique

    je préfère être folle et laisser tourner la raison en rond pendue à son fil d'illusions

    et non, je ne circulerai pas, tout n'est pas dit !

    Bizz Mijo

    RépondreSupprimer
  2. Katy,
    y'a kekchoz'..., je vais le repeindre en vert.

    Mijo,
    Là, tu raisonnes, au nom de l'art, non ? ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Lever la tête et regarder les mots voler de leur propre vie...
    "art" "réel" "néant" "être"...
    Leur sens volatilisés...
    Et puis les laisser se déposer où, et dans l'ordre qu'ils veulent pour voir prendre forme une pensée.

    Un fil que l'on peut tirer du néant à l'être.

    RépondreSupprimer
  4. Corinne,
    Comme Calder, ça n'a pas de sens et ça fait du bruit mais ça tourne, ça enchante, quatre mots aux bords usés qui dessinent les contours du monde.

    RépondreSupprimer