24/01/2008

Pendant ce temps, de l'autre côté...

Je multiplie les expériences physiques et métaphysiques...

Lac Bimont, Sainte Victoire, hier

J'ai développé le pouvoir de suspendre le monde ambiant et de me retrouver dans le réel. Je reproduis le phénomène plusieurs fois par semaine. Je cours, je cours, je cours, et, soudain, le temps s’arrête, je bascule dans l’éternité... Hier après-midi, les conditions étaient exceptionnelles, air doux, lumière d’hiver, aucun humain dans les parages, à en devenir mystique...

11 commentaires:

  1. j'ai toujours su que la roche et donc les cailloux perçoivent le temps différemment ...
    hélas, la Montagne Là Bas se couvrent d'humains même au coeur de l'hiver et retentit alors de la cacophonie de leurs existences
    je t'envie
    l'espace libre et le silence...
    profites en ! rien ne dure...
    il y a une différence entre méditation et mysticisme
    je crois que les cailloux méditent mais que l'eau est propice au mysticisme

    RépondreSupprimer
  2. on a vraiment l'impression que le monde est suspendu en effet et il suffit de peu pour y parvenir
    tu emploies dans ce texte beaucoup de mots "forts"- pouvoir de suspendre le monde ambiant-/se retrouver dans le réel/l'éternité/aucun humain/mysticisme.je me disais en lisant ton texte -il n'a pas cité le temps - j'ai donc relu et vu que c'était moi au contraire qui n'ai retenu que tous ces mots à l'exception de celui -ci, le temps s'arrête,
    c'est notre perception du temps qui se fait moins forte parce que nous sommes dans l'unité avec le monde, la nature l'espace etc...
    je connais bien ce lieu de la ste victoire ayant fait mes études à aix et y ayant vécu pendant 6 ans dans les années 73...alors cette photo et ce que tu dis sur la douceur de l'air ravive des souvenirs puissants d'échappées belles vers ce lac.

    RépondreSupprimer
  3. Nous avons tous conscience d'être arrivés à un certain point dans notre existence. la mystique commence avec le sentiment que ce point se situe sur une ligne...

    RépondreSupprimer
  4. Demon-Lestat-250108055325 janvier 2008 à 05:58

    "aucun humain dans les parages, à en devenir mystique..."

    Une vérité se cacherait derrière quelque chose qui est en trop dans le paysage ?

    Je ne voudrais pas trop rire, mes crocs sont peu discrets.

    RépondreSupprimer
  5. Bah, n'exagérons rien, c'est juste un arrêt sur image. On court, on court, on court, et quand on s'arrête, une foule d'idées ou d'images s'agglutinent et se concentrent en un point de fusion entre soi, ce qu'on a devant soi et l'instant. Unio mystica. Mais quand on se relève pour se remettre en marche, on a quand même mal aux reins ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Toi un peu d'exercice te ferait pas de mal...Soulever des volumes, ça suffit pas, faut aussi faire travailler les gambettes pour avoir le rein d'airain.

    RépondreSupprimer
  7. Une sorte de mur du son à franchir, un passage invisible d'un etat, d'un monde à un autre?

    On aurait bien envie de tenter l'expérience.

    Ne t'envole pas quand même.
    Reste avec nous!

    RépondreSupprimer
  8. quel bonheur de m'être perdue ici et là (cailloux etc)
    premiers pas hésitants et quelque peu curieux dans un monde inconnu.
    comme j'aimerais tant suspendre et le temps, et le monde et tout le reste pour jouir ne serait-ce qu'un furtif moment de l'Instant.

    RépondreSupprimer
  9. Katy, Mijo,If6,Damon, Varna, Corinne,
    Je dois avouer que cette semaine, je vous ai été infidèle. Dehors m'a retenu et occupé et je vous ai un peu délaissés. Un jour, il faudra bien que Dehors accepte de renconter Dedans et qu'ensemble, ils continuent le chemin... Pourquoi est-ce si compliqué ?

    Anonymes,
    Que votre message soit délicieux ( numéro 1) ou incongru ( numéro 2) je vous rappelle qu'en vous présentant sans identité vous êtes innommables. Vous n'existez donc pas. Vous n'êtes pas humain, vous n'avez pas la parole. ( Je ne vous vise pas personnellement, vous n'avez pas de figure, je vous montre l'effet que vous faites ...)

    RépondreSupprimer
  10. Mariouma,
    Bienvenue ...ah, être l'homme de toutes les situations et de chaque instant, mais c'est ce que nous sommes, même si c'est souvent un peu décevant.;-)

    RépondreSupprimer