03/03/2008

...


Je me consume, je m'efface, je perds ma trace...



14 commentaires:

  1. je ne crois pas que vous la perdez, puisque moi je peux la suivre, rien qu'aux éclats de lumière, là derrière, là tout prés...
    Bonne vie à vous.

    RépondreSupprimer
  2. On laisse toujours des empreintes...

    RépondreSupprimer
  3. La dame,
    Caillou est exigeant, il veut qu'on s'occupe de lui, quand je le délaisse, il fait la gueule et tient des propos désabusés. ;-)

    Kintana,
    ( Merci ;-)
    La présence, ici, présente des variations d'intensité qui éclairent ou assombrissent notre pâle reflet.

    Malvina,
    La création, pleins et vides, lumières et ombres, sur son chemin, on court, on traîne, on s'égare...

    RépondreSupprimer
  4. Le pastis fait toujours ce genre d'effets secondaires...
    ;)

    J'adore la photo.

    RépondreSupprimer
  5. Katy,
    C'est la marque du Temps, pas du Pastis (:-))
    Moi aussi, j'aime bien cette photo, prise à Cracovie, j'ai écouté les murs.

    RépondreSupprimer
  6. Caillou > 49 avant, t'avais le double du mien sur la tête ! A l'époque c'était impressionnant ! ;-)

    Kintana, bergère ? mais oui, ton pseudo est l'étoile ! ;-))

    RépondreSupprimer
  7. Bah, si maintenant, on ne peut même plus compter sur Caillou pour retrouver ses traces, où va-ton ?



    "Un petit caillou s'était perdu
    Dans une forêt noire
    Un petit caillou s'était perdu
    Et n'avait plus d'espoir
    Il criait à tue-tête, mais personne ne l'entendait
    Il criait à tue-tête, ce couplet

    LE CAILLOU:
    Je suis un caillou
    Un petit caillou
    Un joli caillou
    Le petit Poucet m'a laissé tomber
    Il m'a oublié
    Il a pris mes frères, il a pris mes soeurs
    Et m'a laissé là, tout seul avec ma peur..."

    Oui, je sais, ça fait très nostalgique... Mais Salvador, Vartan, Souchon, Simon, Brassens...

    RépondreSupprimer
  8. Varna! je suis chez Monsieur Caillou. Alors je suis sérieuse! bon!
    Excusez, Caillou ce petit interlude impertinent et reprenez je vous prie vos semailles de petits riens pour que nous puissons continuer notre chemin.
    Déjà, j'ai appris pourquoi le petit poucet avait perdu son chemin, alors, ne doutez plus de l'importance de l'écoute des murs... qui tissent la lumière.

    RépondreSupprimer
  9. Varna, Fée, Kintana, je repasse ce soir ;-))

    RépondreSupprimer
  10. Laissez-moi deviner : c'est bientôt votre anniversaire ?

    RépondreSupprimer
  11. Fée div,
    Je suis caillou parmi les pierres précieuses, que demander de plus. ;-)

    Mlle Wroum,
    chaque année le même refrain, un couplet de plus à chanter, un de moins à écrire...:-)

    RépondreSupprimer
  12. et pourtant .. tu es là !
    merci
    cat

    RépondreSupprimer
  13. Cat,
    ... au royaume des ombres, chacun tient la même place...

    10 mars 2008 19:32

    RépondreSupprimer