29/04/2008

b.l.o.g...



- ?
- une prothèse, une expansion technologique de l'être, sans mesure ni limite.
- ?
- ... une ouverture inépuisable sur le monde
- ?
- ... se confier, se laisser tomber en lui
- ...

8 commentaires:

  1. Se mettre à nu, aussi.
    Ou se forger une nouvelle vie, un autre moi, c'est selon...

    RépondreSupprimer
  2. Un livre dans l'attente d'être lu... mais dont les pages s'écrivent et s'effacent selon.
    Quelques chapitres aussi sur le côté.

    Une phrase de Boris Vian que j'aime beaucoup me vient souvent quand je viens sur tes pages:

    "Je passe le plus clair de mon temps à l'obscurcir parce que la lumière me gène".

    Se cacher dans l'éblouissante lumière pour se révéler dans l'entre dit de l'ombre.

    Et l'ombre révèle bien autre chose que la lumière..

    RépondreSupprimer
  3. Ciel, et le mercure de france...
    J'en connais un qui va plus savoir de quelle couleur devenir!

    Joruri

    RépondreSupprimer
  4. h20,
    me mettre nu ? ici ?

    Corinne,
    il y a trop de livres, je préfère ne pas écrire le mien. ;-)

    jojo,
    je fais aussi les faux papiers, permis de conduire, cartes de séjour, billets de 17 euros...

    RépondreSupprimer
  5. Une question toutefois:
    tu es allé dire quoi à qui ? : ))

    Joruri

    RépondreSupprimer
  6. Jo,
    Au début, c'était toute une tartine, un fatras indigeste ; à force de soustraire, de réduire, il ne resta que ça... qui puis-je ? ( je fais de mon mieux;-)

    RépondreSupprimer
  7. Pas de réponse à cela ou alors une : tout et rien à la fois...

    RépondreSupprimer
  8. Pour le je aussi...
    Et puis les inventions de nous...
    Et puis...
    Et puis...

    RépondreSupprimer