28/08/2008

Caillou...

Caillou est né dans vos têtes avant d'apparaître dans la mienne. C'est vous qui l'avez inventé. Moi, j'ai nourri son ombre. Cet été, j'ai décidé de faire sa connaissance, je l'ai détaché et lâché dans la nature...


En coupant le fil, j'ai libéré ses rêves, il découvre le monde comme je ne le ferai pas...

10 commentaires:

  1. ... et nous ramène des images improbables, d'une autre réalité, la sienne, la nôtre...

    RépondreSupprimer
  2. "Le théâtre et son double"
    Ça y ressemble.
    Mais la chair devenue ombre de l'ombre, le voyage n'était donc qu'un rêve...

    RépondreSupprimer
  3. Bridget,
    Le meilleur moment a été celui qui a précédé la première sortie au grand jour. Je ne connaissais personne. J'ai hésité, puis après un grand sourire intérieur, j'ai sauté le pas, j'ai bafouilé une explication, mis le foulard sur ma figure et demandé la photo... ;-) ( C'est après que c'est devenu intéressant...)


    Joruri,
    à cette hauteur, je reste muet, avec le sourire...

    RépondreSupprimer
  4. Le fil est rétablit, j'ai suivis les petits cailloux...
    c'est aujourd'hui "demain"
    merci pour les signaux

    RépondreSupprimer
  5. Intifada du silence. Les ombres comme pierre, les choses clinquantes pour cible.

    RépondreSupprimer
  6. addiction au je
    d'ombres écartelées
    petit poucet
    aux poches éclairées
    sur un chemin de terre
    quoi de plus étrange
    qu'un rêve de caillou ?

    Mijo en vol libre

    RépondreSupprimer
  7. Katictac, c'était l'heure !

    Joruri et mijo, vous m'enchantez, merci.

    RépondreSupprimer
  8. Moi, j'ai pensé à toi en juillet, à Saintes avec les personnages qui émaillaient les musées et bibliothèques : particulièrement sur cette photo : http://cantabile.over-blog.fr/article-21529057.html

    RépondreSupprimer
  9. Although from different places, but this perception is consistent, which is relatively rare point!
    nike dunk

    RépondreSupprimer