01/09/2008

Franck a dit...



C'est un tableau de Franck Stella. Je l'ai pris en photo cet été. Le tableau n’est qu’une partie de l’image. L'idée, c’est l’image entière. Que voit-on ?
Des rectangles, un carré, des ombres et des gris. Le carré, c’est Stella, l’ombre, c’est l’impression qu’il fait sur le spectateur. Elle est floue, imprécise. Les rectangles matérialisent le sol, sur lequel repose le spectateur, et le mur, sur lequel pose l'artiste. La photo présente la rencontre, le face à face. Qu’ont-ils à se dire ? Rien, seul l'artiste parle, mais il ne parle pas de lui...
Je connais Stella depuis longtemps, je suis un habitué de ses lignes, mais jusqu’à présent, il ne me disait rien, j’admirais, en passant sa silhouette, sa démarche... ce jour-là, il m’a fait signe et s’est mis à murmurer ... “ regarde, j’ai tracé la carte des chemins possibles...

3 commentaires:

  1. Frank a dit ... l'artiste et moi (le spectateur) n'ont rien à se dire. Seul l'artiste parle, mais il ne parle pas de lui.
    (j'ai déjà entendu ça quelque part, ce doit être dans un Traité des relations humaines).

    M'enfin, c'est pas très clair cette histoire ...

    J'y suis ! Il parle de moi, là, précisément, dans le flou artistique ! Ma foi, c'est assez ressemblant !

    RépondreSupprimer
  2. Pfuuu. c'est beau comme la nuit.
    Quand on s'appelle stella.
    c'est profond (Soulages ?)
    c'est venu du moyen-âge, mais avec la sobriété clean de nos jours (où plus on gomme les aspérités, et plus ça aspert.
    j'aime !
    La petit voix en moi:
    "De l'art ça, mon poulet".
    Et moi:
    "Oui madame."
    -Tais-toi, bavard !
    -Oui madame. Bonsoir madame...
    Par devers moi:("mais c'est de l'art quand même grosse
    pomme" ! )

    RépondreSupprimer
  3. Good Blog, I think I want to find me, I will tell my other friends, on all!
    aoc power leveling

    RépondreSupprimer