17/09/2008

Lofoten 4




... et ben, ça m'avance à rien, et ça me donne, un peu, le vertige de l'être, quand même.

10 commentaires:

  1. Moi je suis Actarus et je suis piégé dans le cockpit de Goldorack.

    Et je suis tout serré, c'est très très exigu.

    RépondreSupprimer
  2. Pas facile de maintenir son équilibre à cette vitesse, heureusement qu'il y a l'attraction ;-)...

    RépondreSupprimer
  3. Fish,
    Je te remercie, tu viens de faire disparaître les traces de la très, très, mauvaise humeur, qui m'a accompagné toute la journée. ;-))

    RépondreSupprimer
  4. Bridget,
    Oh, tu es passée, comme la comète, sans que je m'en aperçoive.

    RépondreSupprimer
  5. Heureusement qu'on trouve tout de même des doudounes à capuche sur les particules !!
    ;)

    RépondreSupprimer
  6. O. les pieds sur terre18 septembre 2008 à 11:20

    C'es t

    tout oim

    u
    n

    u
    pe

    qu e

    t'
    a
    s

    décr cr it


    b o
    n n e

    jorunéecAillou

    RépondreSupprimer
  7. Katy,
    avant onété tounu avec des podanimo, je veux même pas y penser.



    ,elidO
    .etêt al renruot siaf em uT
    ...tiun ennoB

    RépondreSupprimer
  8. Serions nous des atomes d'infini?

    La question qu'a lancé hier la prof de philo de ma fille.

    Une question essentielle lancée comme un caillou dans l'eau!

    RépondreSupprimer
  9. Corinne,
    La philosophie est une maladie du langage, un jeu d'esprit.;-))

    RépondreSupprimer
  10. You these things, I have read twice, for me, this is a relatively rare phenomenon!
    handmade jewelry

    RépondreSupprimer