22/09/2008

Mono lake



"La bulle est parfaitement harmonieuse lorsque le souffle est bien réparti, bien régulé de l'intérieur. L'extérieur est le produit d'un intérieur".

15 commentaires:

  1. Monochrome, épuration radicale, aboutissement, mais après on va ou ?

    RépondreSupprimer
  2. "En interrogeant de l'intérieur l'espace et les valeurs de la réalité, l'esthétique de l'étrange imagine un autre lieu, chimère ou mirage, à partir duquel cependant les normes et les catégories du monde réel peuvent être évaluées, critiquées ou retournées"

    Henri Scepi

    RépondreSupprimer
  3. Il peut être juste aussi de dire que l'intérieur est le produit de l'extérieur.
    Le souffle peut également se répartir harmonieusement de cette façon entre dedans et dehors, en tous les cas, si je m'en remets à ma pratique du tai chi chuan.
    C'est ainsi que l'on me l'enseigne et où je l'éprouve dans mon corps:
    On ne s'intéresse jamais directement au souffle ou à l'intérieur.
    Un mouvement est continuellement affiné -on travaille sur l'extérieur: position des pieds,de l'axe,du centre, mouvement continuel de la taille etc...- et que l'on vérifie dans des applications martiales sans y mettre de muscle -ce qui permettrait à l'adversaire d'utiliser cette force contre nous-même- seulement une grande présence...
    Bon j'arrête avant de saouler!

    J'imagine qu'il y a d'autres chemins, mais cela existe aussi dans ce sens là!!
    L'important est que ça respire!


    En tous les cas pour toi ça à l'air d'être cool...
    Tu vas me dire dans un tel paysage!!

    RépondreSupprimer
  4. Le corps est immonde, un fourbi pas croyable, et la pensée une maladie infecte.

    RépondreSupprimer
  5. Pour répondre à Fishturn "mais après on va où ?" (ouais j'm'installe un peu, on est bien ici...), donc en venant de Death Valley, si tu passes par Mono lake tu montes vers Yosemite Park... c'est tout droit...

    RépondreSupprimer
  6. fox > Ah ben super, tout droit c'est l'à venir.

    RépondreSupprimer
  7. L'avenir étant, bien entendu, le lieu de toutes les incertitudes...

    RépondreSupprimer
  8. Et les ronds dans l'eau...


    Mais bleu, la bulle, comme l'orange...

    RépondreSupprimer
  9. Fish 1,
    Pas de plan, nulle part où aller, on tourne en rond, c’est notre destin, on peut juste tracer des cercles pour inventer l’idée du centre.

    Fish 2,
    Il a bien dit, Scepi, mais il est pris à son propre piège, dès qu’on raisonne, on reprend de mauvaises habitudes.

    Corinne,
    ;-)) merci pour le cours de respiration, (et sans reprendre ton souffle.)
    Mon “travail” consiste à démonter des trucs et choisir quelques morceaux pour faire un mobile et le regarder tourner quand vous passez.
    C’est votre air qui m’inspire.

    Fish 3,
    Je me demande ce qui nous a fait croire que nous avions une vie intérieure, quel chemin nous avons emprunté pour nous en persuader.” A la base de la croyance fondée, il y a la croyance non fondée” L.W.

    Fox,
    Ici, hors du temps, le voyage se raconte mieux dans le désordre.
    ( on l’a fait dans l’autre sens et Yosemite, pas traîné, too much people ;-))

    Pixel Bleu,
    Ce qui est amusant c’est de remonter les phrases dans un autre sens. Le passage “L’extérieur est le produit d’un intérieur” est une parole d’architecte... ;-)

    Fox et Fish,
    derniers utopistes.

    Fée,
    Dis t’as vu ma bulle ?

    RépondreSupprimer
  10. ..le souffle bien réparti...
    Tout à fait vrai, le nuage est bien tout pile au milieu... ;)

    RépondreSupprimer
  11. Katy,
    (toujours l'oeil ;-))

    Fée,
    "Dis, t’as vu ma bulle ?
    Bulle jolie bulle
    Grâce à elle nul
    Ne peut m’empêcher de voler
    Dis, t’as vu ma bulle ?
    C’est mon véhicule
    Grâce à elle , je peux voler"
    C'est le début d'une chanson pour les enfants ;-))

    RépondreSupprimer
  12. Although there are differences in content, but I still want you to establish Links, I do not
    fashion jewelry

    RépondreSupprimer