23/12/2008

Death Valleys



Ces points sont situés aux confins de l'humanité, l'enfer, côté culture, côté nature. Ils délimitent la fin du monde. Il n'y a pas d'au delà. Une fois atteints, on ne peut pas continuer, il faut revenir, retrouver les lieux communs, la foule futile et reprendre, troublé, sa place parmi les hommes...

( Je ne voyage pas, je parcours des lignes imaginaires qui croisent des points de la planète)

5 commentaires:

  1. Et cette place, l'as-tu trouvée ? Y trouves-tu une certaine unité (parmi les hommes), un semblant d'unité, une unité, disons, fractale...? Comment t'arranges-tu, une fois troublé, pour assurer ce pour quoi tu es ici ?
    C'est pas grave... A la tienne, l'ami Caillou...

    RépondreSupprimer
  2. Voyager c'est revenir, plus grand mais dans les même vêtements, se sentir soudain un peu étriqué dans le costume.

    A épouser les contours du monde on divorce avec soi.

    RépondreSupprimer
  3. Fox et Fish,
    Je reviens plus tard pour papoter. Bonne journée, on dit que c'est Noël. ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Fox,
    Je me plie, me déplie, me replie, je me range, m'arrange et me dérange... et je recommence, comme toi.;-)

    Fish,
    Moi, je reviens plus petit, le monde s'est rétréci, l'horizon raccourci, mais, et c'est là 'essentiel du déplacement, j'ai effectué certaines vérifications.

    RépondreSupprimer
  5. Although there are differences in content, but I still want you to establish Links, I do not
    fashion jewelry

    RépondreSupprimer