28/12/2008

Zoo



Nous appartenons à la même espèce, nous occupons la même niche, nous marquons nos différences par d'infimes variations...

(San Diego, août 2008)

5 commentaires:

  1. Tention' l'effet papillon... infimes variations, grands désarrois...

    RépondreSupprimer
  2. Foxy,
    Fermer les yeux et battre des cils.

    RépondreSupprimer
  3. J'appartiens à l'espèce des arbres, des coléoptères et des formes aquatiques à sang froid. Je peux entendre au delà des mots et converser avec une horloge. Ma principale variation consiste à ne jamais me mettre en short.

    RépondreSupprimer
  4. F.
    Je viens de lire une théorie distrayante qui propose qu'entre notre passage chez les singes et notre arrivée chez les humains, nous ayons fait un séjour dans l'eau, ce qui explique à la fois notre nudité et notre aisance, inhabituelle pour un primate, dans l'élément aquatique et sinon, j'espère qu'ils seront nombreux à découvrir ici qui tu es vraiment.

    RépondreSupprimer
  5. Although from different places, but this perception is consistent, which is relatively rare point!
    nike dunk

    RépondreSupprimer