17/02/2009

Autrement dit...



Mon intériorité s’est déchirée, mon identité s’est dédoublée, je me retrouve seul ...et partagé.

10 commentaires:

  1. Serait-ce un essai de définition de Caillou, que je fréquente et tutoie allègrement ? Alors que je vouvoierais son double, ou plutôt son complément, si je le croisais dans la rue avec sa tête de Georges Clooney ?

    Ainsi Caillou aurait bien de l'importance...

    RépondreSupprimer
  2. "Ce billet s'écarte, se refuse"
    N'est-il pas là le conflit entre son être et son paraître ?
    Il est difficile de trouver le juste équilibre, il y en a toujours un qui veut prendre le dessus sur l'autre -

    RépondreSupprimer
  3. Simon,
    bon... je l'avais dit, ce billet ne me convenait pas, il a changé après la lecture de ton com. (toujours pas convaincu, je devine vaguement ce que je cherche à dire mais les mots résistent et détournent mon attention). Je ne sais pas qui je suis ni quelle part occupe dorénavant Caillou... mais ce qui est sûr, c'est que ce n'est plus comme avant. Je ne savais pas plus qui j'étais, mais je n'avais pas cet avatar qui questionnait et insistait à longueur de temps... ;-)

    Valériane,
    "Ce billet s'écarte, ME refuse" c'est ce que j'avais noté, intuitivement, et voilà qu'il m'a forcé la tête pour le changer... et ton commentaire l'éclaire mieux ainsi dit, lui donne vie et sens. ;-)

    RépondreSupprimer
  4. "Les objets ont envahi le monde et tracent les contours de nos névroses, mais quand le plus petit d'entre eux nous regarde dans les yeux, on ne peut pas s'empêcher de lui sourire..."
    Caillou

    Je les ramène à la maison... faut les faire partager... et puis ils peuvent bien s'appliquer au masque aussi...
    ;)

    RépondreSupprimer
  5. Mouais...

    Si ce billet était une question, la meilleure réponse, si elle existait, ne serait-elle pas la plus simple d'entre toutes ?


    Moi j'aime bien Caillou (car de mon point de vue, seul Caillou existe vraiment), parce qu'il me fait me poser des questions. Il remet en cause. Cela m'a toujours semblé être salvateur.


    (...j'ai enfin compris pourquoi tu parlais d'amener de l'eau à mon urinoir !)
    ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Katy,
    Il y a une raison secrète à cette soudaine inspiration... je l'ai compris ensuite. Demande à Fish, il est le seul à le savoir, pour l'instant ;-)

    Simon,
    "Moi j'aime bien Caillou parce qu'il me fait me poser des questions. Il remet en cause... " J'aurais pu l'écrire aussi. Caillou n'existait pas avant que nous l'inventions et le partagions, ici.
    ;-)

    RépondreSupprimer
  7. "Je me suis rattrapé ce soir-là dans une impasse
    Où l'on passe
    Tête basse.
    Je me suis retourné pour bien me voir en face.

    Je me suis pris la gorge.
    J'ai serré,
    J'ai serré.
    J'essaierai
    D'être meilleur ou pire à l'avenir,
    Mais qui sait ce qu'il va devenir...

    Hier, en traversant la rue,
    Je me suis souvenu
    D'avoir vu
    Tête nue,
    Quelqu'un qui ne me semblait pas inconnu.

    Je ne me suis revu qu'une fois l'année dernière.
    J'avais l'air
    D'être en l'air,
    A quelques centimètres au-dessus de la terre"

    Manset - le paradis terrestre - (suite)

    RépondreSupprimer
  8. Ces quelques mots en réponse me mettent la tétine à l'oreille (!!)...
    Vais quand même faire mon enquête auprès de notre poisson volant :)

    RépondreSupprimer
  9. Fish,
    Il est fort ce Gérard, y'a pas à dire.

    Katy,
    Ah la la. Je cherche un identifiant pour ce nouvel avatar, si tu as une bonne idée ?

    RépondreSupprimer
  10. Je me suis sentie partagée précisément dans les moments où je n'arrivais pas à me dédoubler...

    RépondreSupprimer