08/06/2009

Moma

J'aime me promener dans les musées, je l'ai déjà dit, on peut répéter. On est tous là, enfin réunis, les couleurs, les nations, les âges, les tailles et les poids, personne ne se voit et on s'entend très bien, on s'écarte, on se frôle, jamais une dispute, un mot plus haut que l'autre, une masse informe dont les particules en mouvement frottent et grincent. J'aime bien observer ce grouillement humain, oeuvre éphémère toujours bien exposée dans les grands musées...


Brouillon du 18 avril 2008

5 commentaires:

  1. Elle est très plaisante la vue de ton avion... Au bout de l'aile les oiseaux.

    RépondreSupprimer
  2. le public est la plus belle oeuvre d'art d' un musée.

    RépondreSupprimer
  3. Il y a deux types qui marchent l'un derrière l'autre serré et au pas comme à l'armée, le premier est en jaune.

    Etage du bas près du panneau un agent fait la circulation avant d'aller pointer.

    Un type croque dans son sandwich en levant la tête et en marquant un temps d'arrêt juste au moment ou il passe sous le balancier.

    Un couple de jumeaux rouges exécute une chorégraphie synchronisée, surement des coccinelles.

    Un visiteur en blanc reste immobile et attend la fin de vidéo pour partir.

    /Fin du rapport/

    RépondreSupprimer
  4. Katy,
    Comme un avion sans ailes, une chanson que j'avais oubliée et que j'aimais bien.

    Dusport,
    Du lard contemporain.

    Fish,
    Un bon travail, précis et détaillé, j'avoue un faible pour les coccinelles.
    ( Il y a quelqu'un qui a mis du temps pour effectuer la vérification et qui tient à te le faire savoir, je transmets, donc;-)

    RépondreSupprimer