17/06/2009

Reproche voilé




- Caillou !
- mmh...
- T'as pas aut' chose à faire ?
- mmh...

12 commentaires:

  1. M'enfin ? Pourquoi reproche ? Zêtes pas bien, là ? ;)

    RépondreSupprimer
  2. Le reproche vient de dehors...;-)

    RépondreSupprimer
  3. Trop de dessins tue le dessein...
    :-/ (vous pouvez m'appeler "Sa Majesté du calembour pourri" !)

    On le sais maintenant, tu as des phases, dont une phase dessins sur fond bleu ou noir genre j'illustre St-Exupéry, mais ça fini toujours par passer...
    Où en es-tu de ta profonde et intrinsèque dialectique schizophrène entre Caillou et son double ?

    RépondreSupprimer
  4. Simon,
    Je tiendrais bien une forme de journal, de récit de vie, mais, je n'ai, à ce jour, pas trouvé, de forme à lui donner... En attendant, je gribouille, bafouille.
    Cette double vie m'unifie, m'apaise, plutôt, et vous retrouver ici, complices dans cette douce utopie, m'enchante toujours, partager ce que nous sommes, ni plus, ni moins.

    RépondreSupprimer
  5. Mais tes gribouillis et tes bafouilles nous donnent du fil à moudre et du grain à retordre, et je suis très heureux, flâté même, de figurer parmi tes "complices dans cette douce utopie" !
    :-)

    RépondreSupprimer
  6. Fée d'Hiver17 juin 2009 à 20:20

    Dehors, dedans...


    Moi, j'aime...

    RépondreSupprimer
  7. Ce caillou là est décidément bien poli!

    RépondreSupprimer
  8. La liberté n'est ni hors cadre ni dans le cadre. C'est un combat perdu d'avance à mener avec panache.

    RépondreSupprimer
  9. Et euh...Parfois faut abdiquer un petit peu.

    RépondreSupprimer
  10. Simon,
    C'est moi qui suis flatté. ;-)

    Fée,
    C'est la saison des amours, on dirait...;-)

    Dusport,
    C'est l'érosion...;-)

    Fishturn,
    Abdiquer ? Renoncer ? au nom de quoi ?

    RépondreSupprimer