06/01/2010

Confusion



Je cherche à installer un nouveau dispositif qui prenne en compte le changement. J'ai subi un renversement qui modifie ma structure. C'est Caillou, devenu personnage principal, qui a décidé de s'installer sur Face Book. Rapidement, il a compris que c'était la place de son autre moi, celui qui l'avait inventé, celui qui porte le nom d'origine, c'était à lui de s'afficher sur le profil. Caillou s’amusait même à l’idée de le regarder se dépatouiller dans cette expérience. Un juste retour des choses, en quelque sorte. Eric l'avait bien mis dedans. Ce qu’il ne savait pas, c’est qu’en déplaçant le centre, il risquait de disparaître, qu’il n’avait pas le corps pour jouer à ce je.

14 commentaires:

  1. Caillou et l'autre moi... et les autres ? joujou, chou, hibou, genou ...persona non grata ?

    RépondreSupprimer
  2. Ben ouais. Ca fait rapidement 2 fois plus de boulot sinon...

    RépondreSupprimer
  3. Tu as fais attention que plus tes mots progressent, plus la première personne (le "je") disparait...?
    Seriez vous donc 3 ?
    (j'espère que tu l'as fais exprès parce que sinon, je voudrais pas être dans ta tête quand vous vous battez pour savoir qui ira sous la douche en premier !)

    :-)

    RépondreSupprimer
  4. là ça devait être! les "forteresses" et pas qu'une fois... deux... trois!... jusqu'à la destruction totale

    l'apocalypse en sort

    rigodon Louis Ferdinand Céline

    p 161

    RépondreSupprimer
  5. "Les matériaux intelligents de demain : vers l'homme symbiotique"

    RépondreSupprimer
  6. in the name of swing [Fishbone]

    RépondreSupprimer
  7. Ou l'on est devenu anonyme passant
    ....
    Où l'on était saumon qui monte et qui descend,
    Où l'on était saumon, le fleuve éclaboussant,
    Où l'on est devenu anonyme passant,
    Chevelu, décoiffé, difforme,
    Chevelu, décoiffé, difforme se disant
    On voudrait revivre, revivre, revivre
    ...

    Revivre [Manset]

    Je donne un conseil...J'organise avec une ficelle un petit va et vient très drôle pour la moche poupée...Ça monte, ça descend jusqu'à la poignée de la porte c'est mieux que de causer.

    Mort à crédit - Louis Ferdinand Céline

    http://biffureschroniques.typepad.fr/biffures_chroniques/weblogs/

    RépondreSupprimer
  8. Nous sommes tous plus ou moins nombreux ....

    RépondreSupprimer
  9. il a cru au je de l'oie et c'est un jeu de Loi ! Fallait pas y aller !

    RépondreSupprimer
  10. conclusion

    http://dialoguessanspersonne.blogspot.com/2006/10/fin.html

    RépondreSupprimer
  11. Fais gaffe tu te fishturnises.
    Mais c'est pas pour me déplaire.

    RépondreSupprimer
  12. j'aime bien cette illus. On sent déjà que l'année pèse sur toi... J'espère pas.

    RépondreSupprimer
  13. ce n'est pas les personnes qui les composent mais l'esprit qui les animes ....alors dedans ou
    dehors ...

    RépondreSupprimer