04/09/2011

Small world


Depuis quelques jours, je me réveille au milieu de la nuit et vais rejoindre Aomamé et Tengo. Ensemble, nous affrontons les Little People, les leurs et les miens...

3 commentaires:

  1. 1Q84, de Haruki Murakami TU QUOQUE CAILLOU ...
    je me demande si je dois céder à la tentation, si cette plume là vaut d'être réveiller au milieu de la nuit Je n'ai jusqu'ici que peu adhéré à la littérature japonaise mais ce dernier fait un buzz chez de respectables blogueurs Alors ???? comment en es tu ressorti ???

    RépondreSupprimer
  2. Chère Nouille, j'ai toujours dévoré Murakami, depuis le début. Celui-là présente de grandes faiblesses, mais je lui conserve toute ma tendresse ; c'est un roman que l'on pourrait qualifier de "virtuel". Cette tentative de parler de nous tels que nous sommes devenus me paraît digne d'intérêt et respectable (distrayant aussi). Les plis sont parfois un peu trop marqués (certaines coutures sont apparentes) mais je l'ai lu avec plaisir, ce qui n'est pas si mal :-)

    RépondreSupprimer