16/12/2015

En état d'urgence (1)

Depuis quelques semaines, je suis troublé, comme tout le monde me direz-vous, mais bon, votre trouble n'apaise pas le mien.

Plongés dans les affaires courantes, nous manquons d'esprit pour saisir le réel quand il se dérègle.

Pour rester debout (la tentation du rester couché n'est jamais très loin), nous devons, c'est impératif, donner du sens au monde. 

Alors ?

Nous cherchons à comprendre ou, à défaut, nous faire une raison (ce qui indique bien, dans ce cas, le renoncement).


.../... (à suivre)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire