03/05/2017

Fâché et Facho, même combat...

 

Quelle belle journée, annonciatrice d'un avenir incertain...
                                 

Pour m'être exprimé librement sans colère et sans haine, sans rien demander à personne, je me suis fait moquer, insulter puis éliminer ...
Juste en essayant de comprendre pourquoi, autour de moi, certains que je vois si dociles au quotidien se prennent soudain pour des héros, des insoumis.
Quelle mouche les a donc piqués ?
Plus rien ne les effraie, ils sont sous le charme, dans un monde parallèle où l'abstention à une élection devient la manifestation du courage le plus intense.
On les dirait drogués, sous l'emprise d'une force qui les prive de leur libre arbitre, les absout de leurs responsabilités.
Ils sont entrés en religion, ils croient. Ils ont quitté la raison pour la passion.
Ils se sont radicalisés.




30/04/2017

Insoumis trop mimi

Sept millions d'insoumis.

Quelle bonne nouvelle.

Chaque jour, enfin, chacun, chacune va dénoncer les injustices, les discriminations, les abus de pouvoir, les arrangements troubles, ...

Sept millions d'insoumis attentifs à résister, au quotidien, à l'arbitraire, à s'indigner, s'insurger devant les discriminations, le sexisme, l'homophobie, ...

L'insoumission n'est pas vociférations, éructations, poings tendus dans la foule anonyme.

L'insoumission n'est pas une posture, une aigreur, une remontée acide.

L'insoumission c'est la mise en oeuvre de la justice au risque de se voir écarté, désavoué...  C'est, en conscience, agir pour un monde plus égalitaire, plus libre.
Ses représentants se retrouvent chez les lanceurs d'alertes, les Justes, ceux qui aident les migrants, ...

En refusant de jouer les règles du jeu démocratique en ne votant pas pour le candidat qui ne représente pas l'extrême droite, les "insoumis" ne méritent pas leur nom. 

Et voilà la la la allonz'enfants...