02/08/2008

Lofoten 14

4 commentaires:

  1. O. qui pense à fond, tellement qu'elle n'a plus pied3 août 2008 à 16:07

    Que dire alors de la profondeur de pensée de celle/celui qui entre avec force dans le détail de ce mur, de cette porte, de cet encadrement de fenêtre et le prend en pleine tête parce que justement elle/il avait la tête ailleurs ?... ça peut faire mal, en tout cas, surtout le coin coin... C'est compliqué, Hegel :)

    Il fait chaud, on est dimanche et il est 16h07 ici. Bonjour Caillou :)

    RépondreSupprimer
  2. Ce n'est pas parce qu'on n'a rien à dire qu'on n'a rien à dire. La preuve ? :

    " ... ! "

    Ēloquent non ?

    RépondreSupprimer
  3. Tu pourrais détailler ton "pouet pouet" ?? :-))
    Bises !

    RépondreSupprimer
  4. Quelle est la profondeur alors qu'"il n'y a pas de fond" ?

    C'est Caillou qu'a dit, alors Hegel hein, il a qu'a pousser les wagonnets au fond de la mine.

    RépondreSupprimer