05/10/2008

Immunité

Dans cette communauté sans communauté, il n'y a pas lieu de se demander s'il faut être sincère ou non, véridique ou non, fidèle ou non, puisque les rapports représentent par avance l'absence de liens et l'infini de l'abandon...





(Mobile réalisé à partir de silences découpés chez Blanchot)

9 commentaires:

  1. Je suis absent pour une semaine ( sérieux;-))

    RépondreSupprimer
  2. Ah non ? (Je demande :)

    Tu souris un peu sous ton foulard, quand même... Bonsoir Caillousérioux, à bientôt.

    RépondreSupprimer
  3. Comme dans la vie, il n'y a ici que reflets de miroirs que l'on se donne. Il faudrait être l'habile?

    RépondreSupprimer
  4. Moi j'aime l'émunité... et je me dis que certes immunisé(e)pourtant jamais indemne.
    belle semaine.

    RépondreSupprimer
  5. comme pixel bleu, les rapports qu'on a sont ceux qu'on reflète… que ce soit dans n'importe quelle communauté (j'aime bien l'image sinon, le mobile?, reposant et acéré en même temps)

    RépondreSupprimer
  6. Je n'en suis pas certain. C'est justement là le mystère que peut-être le dit laisse circuler entre ceux qui communiquent tant de choses indites. Que quelque chose en nous reconnait (ou non) ce quelque chose en l'autre sur la base de cette relation épurée...
    Toujours est-il que peut-être le contenu affectif qui fait suite aux dialogues est-il différent pour chacun. Je ne perçois tout à fait pas les choses comme toi sur ce point-là.
    Bon courage dans la crise... ;)

    RépondreSupprimer
  7. Bien vu!
    relation épurée, absence de liens véritables, tout est permis mais rien ne se passe vraiment...

    RépondreSupprimer
  8. des fois, je suis trop paresseux pour répondre...

    RépondreSupprimer
  9. I think I come to the right place, because for a long time do not see such a good thing the!
    jordan shoes

    RépondreSupprimer