20/12/2008

Grimaces







14 commentaires:

  1. Bien compris :) Belle série, surtout le face à face final!

    RépondreSupprimer
  2. T'es tombé sur une vieille édition de Saussure. Mal traduite du suisse en français... Ben ouais, ça laisse des traces...

    RépondreSupprimer
  3. Fée de bientôt l'hiver20 décembre 2008 à 21:20

    -"Bouh"
    - "même pas peur, nan mais !"

    RépondreSupprimer
  4. Je cherche du sens à travers mes sens, est-ce une signification ? Pffft cela m'a donné mal à la tête

    RépondreSupprimer
  5. Je ne communique que très peu ces derniers temps. Et j'aime bien venir ici : images apaisantes. Beaucoup confondent mots et maux et il arrive (même à moi, ah !) qu'on cherche les autres de cette façon : en parlant de ses malheurs (et ça c'est quand même très commun sur le net). Et oui, en fait, j'ai l'impression de ne pas comprendre pourquoi tout est toujours si noir.
    C'est comme de savoir qu'on va mourir, c'est la seule certitude qu'on a donc ça devrait être rassurant. :-)

    Je ne sais pas si c'est compréhensible. AH !

    RépondreSupprimer
  6. Il faut bien que quelque chose arrive, on s'ennuie voilà tout. L'étonnement est une lumière blanche, on aime s'y débattre, lui tirer la langue, y laisser des traces comme l'enfant le ferait sur la plage.
    La densité du corps est inconfortable. Dans l'élan du geste, le caractère informe du signe, je touche du doigt ma liberté avant de m'écraser.

    Ce n'est pas le désir de voler. C'est celui de dessiner des ronds dans le ciel.

    (J'ai perdu le sujet en me lançant)

    RépondreSupprimer
  7. Varna, 

    A dire le vrai ;-), j'étais retenu sur ton blog, cherchant à démonter le mécanisme quand, devant la difficulté de la tâche, j'ai tout envoyé promener, j’ai ramassé les morceaux et suis venu les coller ici, piètre résultat, j’en conviens.

    Menfin,
    
Ton “ :( “ prouve que ma démonstration est concluante, ce qui fait grincer des dents et provoque inévitablement ta grimace que je me dois de rétablir maintenant “ :) ”



    Pixel Bleu,
    C’est pas moi, c’est le rhume qui m’encombre le cerveau.

    Fox,
    Ferdinand ! c’est vrai qu’il était indigeste.

    Fée
    GRRR

    Amaryllis,
    Ne cherche pas trop, moi, j’ai mal à la tête ce matin, c’est ce foulard qui m’obscurcit l’esprit, va falloir que je songe à l’ôter.

    Cult,
    OUI.
    Moi je m’amuse, en noir et gris parce que c’est ma nature, mais je n’en fais qu’à ma tête, ici comme ailleurs, je n’ai rien trouvé de mieux pour résister, pour passer le temps, quoi.

    Fish,
    TATOUDI, un résumé, poétique, de la situation.
    (C'est de l'ennui que naît l'inquiétude, c'est de l'inquiétude que naît la conscience, c'est de la conscience que naît le monde... ( dit chez V.))

    RépondreSupprimer
  8. Le monde enfanté de l'ennui,c'est quasi biblique... et de saison...

    RépondreSupprimer
  9. Tu le fais vachement bien le renne, même quand le renne est enrhubé, suis trop jalouse...
    ;)

    RépondreSupprimer
  10. Bridget,
    c'était pas le Saint Esprit ?


    Katy,
    Bon, je suis un peu déçu, je faisais pas le renne mais l'orignal.

    RépondreSupprimer
  11. Some of the content is very worthy of my drawing, I like your information!
    costume jewelry

    RépondreSupprimer