24/03/2009

Sédiments



Le temps n'est pas une ligne uniforme. Il est composé de strates plus ou moins anciennes, plus ou moins épaisses, qui nous traversent et nous entraînent à des vitesses différentes. La mémoire, comme un marqueur, retient les points de frottement, les tremblements...


(Rome, Château des Anges, 2009)

4 commentaires:

  1. c'est étonnamment beau...
    vue de dessus ?

    RépondreSupprimer
  2. je trouve votre espace léger malgrè les pierres qu'il contient.. belle performance..

    RépondreSupprimer
  3. Charivarii,
    Depuis le chemin de ronde, oui.

    Elle-c-dit,
    Merci. ;-)

    RépondreSupprimer