15/04/2009

L'île monde




Certains lieux se concentrent en un point précis sur lequel il faut exactement se poser, d'autres dessinent une ligne qu'il faut parcourir indéfiniment pour en ressentir l'intensité. Le réservoir dans Central Park fait partie de la deuxième catégorie. A chaque tour, l'impression est plus forte, il faut tourner encore et encore, de plus en plus vite pour vraiment être saisi par le vertige de cette ville verticale suspendue au dessus des eaux.

8 commentaires:

  1. La verticalité de Hong Kong porte plus de fulgurance, n'en déplaise à Shangaï ou Chicago.Aucunes n'atteignent celle de certaines côtes, plus brutales, sans recours.

    Arann

    RépondreSupprimer
  2. Cette photo a quelque chose d'unique, il fallait être à cet endroit précis pour la saisir..
    Mais du coup, sans bouger, je suis au bon endroit...

    RépondreSupprimer
  3. Je suis sous le charme de la photo illustrant cette île monde.
    Et ces tours que tu donnes à voir, entraîne l'inertie des points.

    RépondreSupprimer
  4. J'aime bien le ciel de fleurs au dessus de la ville...

    Néanmois je me suis tout de suite souvenu de ce billet là que je trouve encore plus fort :
    http://restesdumonde.blogspot.com/2009/01/je-prends-la-pause.html

    RépondreSupprimer
  5. l'île monde ou l'immonde caillou ?

    la photo est belle, la ville je l'adore mais ils se sont concentrés en un point précis. A chaque tour, l'impression était plus forte, ils ont tourné encore et encore, de plus en plus vite pour que nous soyons saisis par le vertige de l'horreur !

    pardon caillou pour ce pessimisme.

    RépondreSupprimer
  6. Arann,
    J'apprécie, en silence, ce "sans recours" !

    elle-c-dit,
    en venant ici, tu es au bon endroit, c'est sûr .-))

    Sil,
    Difficile de résister à New York. Moi, j'ai succombé.

    Karine,
    Je ne te suis pas, je tourne dans le sens contraire des aiguilles d'une montre. ( ce que font tous les joggers du reservoir ;-)

    RépondreSupprimer
  7. choulecrochébéènkaèrecroché,
    En réduisant la lumière et la couleur, on renforce l'effet...;-)

    RépondreSupprimer