12/05/2009

zzz...



Les images sont trompeuses. Elles s'associent au hasard, mélangent les souvenirs et troublent la pensée.
Quand la conscience reprend la parole, elle raconte une histoire à laquelle elle se met à croire, convaincue, sans raison, de détenir une vérité.

7 commentaires:

  1. "Tout actuel s’entoure d’un brouillard d’images virtuelles.
    Ce brouillard élève de circuits coexistants plus ou moins étendus, sur lesquels les images virtuelles se distribuent et courent. C’est ainsi qu’une particule actuelle émet et absorbe des virtuels plus ou moins proches, de différents
    ordres. Ils sont dits virtuels en tant que leur émission et absorption, leur création et destruction se font en un
    temps plus petit que le minimum de temps continu pensable, et que cette brièveté les maintient dès lors sous un principe d’incertitude ou d’indétermination [et patata]"

    {- Gilou - Gilou -]

    Nous ne sommes être humain que pour nous même. Images pour les autres, perçues, trop perçues, inaperçues.

    Fish.


    Hop Hop. Au travail.

    RépondreSupprimer
  2. Moi j'y vois un joli petit triangle aux amandes et un petit pain bien chaud et bien doré...
    C'est grave pour ma conscience ou bien ?

    RépondreSupprimer
  3. lorsque je regarde une photo, je pense inévitablement à l'œil qui l'a prise, à l'œil donc à l'individu
    ce qui me frappe chez, c'est l'équilibre, le calme , la sérénité qui se dégagent de vos prises de vue

    je n'ai souvent pas grand chose à dire, mais de vos photos je me remplis les yeux

    RépondreSupprimer
  4. une grosse qualité: on rêve dans le sens qu'on a choisi avec vos photos: vous nous dictez rien: et ça, j'aime

    RépondreSupprimer