18/11/2009





14 commentaires:

  1. des mains qui émergent des profondeurs obscures
    et votre blog qui refait surface...

    RépondreSupprimer
  2. en clair obscur toutefois, mais c'est bon quand même de se deviner dans cette immaculée neigeuse.

    RépondreSupprimer
  3. Ca se complique avec mes Varilux...

    RépondreSupprimer
  4. Charivarii,
    Je m'entraîne à faire des tours de magie.. :-)

    Dusport,
    Un passage en demi-teinte, entre chien et loup...

    Fox,
    Incontestablement ! je dois me coller à l'écran et plisser les yeux pour trouver les liens !

    RépondreSupprimer
  5. la magie ne se tait jamais
    c'est la raison qui rend sourd

    RépondreSupprimer
  6. une bonne raison pour s'y attarder

    RépondreSupprimer
  7. Les loups,
    Variation des effets, habillage, à résoudre chaque matin pour l'homme contemporain. ;-)

    Mijo,
    Mes billets sont souvent des post it déguisés : La magie constituait toute la vie mystique et toute la vie scientifique du primitif... Puis, l'homme qui donc se croyait maître des forces naturelles, a fini par s'apercevoir que le monde lui résistait. Il l'a alors doué de forces mystérieuses qu'il s'était d'abord arrogées pour lui-même. La religion est sortie des échecs et des erreurs de la magie... Après avoir été dieu, il a peuplé le monde de dieux... Ensuite, devenu capable de constater les erreurs de la religion, il revient à la simple application du principe de causalité ; mais dorénavant, il s'agit de causalité expérimentale et non plus de causalité magique... ( M. Mauss)

    Quine,
    J'ai ouvert la fenêtre pour regarder la couleur du ciel, voir s'il y avait encore un nuage...:-)

    Jéza,
    Raison, folie, magie, anonymat, hétéronymie ... ça travaille et ça résiste

    RépondreSupprimer
  8. Le problème d'aujourd'hui est l'effacement de la notion de causalité... pour faire court...

    RépondreSupprimer
  9. fox,
    Le lien liquide aurait-il remplacé la solide causalité ?

    RépondreSupprimer
  10. Quelque chose comme ça... Le mécanique a cédé la place à la circularité. Bref, on tourne en rond...

    RépondreSupprimer
  11. Être prédisposé à la magie, c'est n'avoir de possible disposition que d'être indisposé au réel.

    RépondreSupprimer