06/11/2010

Good vibrations


Paris, MAM, novembre 2010

Je suis entré, le premier, j'étais venu tôt, très. J'ai cherché fébrilement, un peu, Hendrix sur l'Ipod, ai vissé les écouteurs,  poussé le son et remonté la capuche. J'étais prêt, fin, pour voir Jean Mimi. Parcouru par les deux éclairs, fulgurant, Waouh.

3 commentaires:

  1. J'aime ta présence discrète au pied du géant :)
    Une belle façon de parler de l'homme. Comme de toi. :)

    RépondreSupprimer
  2. Ben on s'est loupé de peu... J'ai la même en moins discret.

    RépondreSupprimer