20/10/2017

Surprise




J'ai retrouvé les silences et les nuits étoilées. Ils ont quitté la ville pour se réfugier dans la montagne.

Parfois, lorsque nous marchons sur les hauts plateaux, le silence est si intense que nous chuchotons pour ne pas le déranger.

Dans les premiers jours,  la nuit, quand nous rentrions, nous marchions sur la route en nous éclairant à la lampe frontale. Maintenant, nous laissons la lune et les étoiles nous guider.








2 commentaires:

  1. Sous les étoiles
    j'aime me souvenir de cette phrase de Victor Hugo:
    "Chaque homme dans sa nuit, s'en va vers sa lumière."

    RépondreSupprimer
  2. Oui mais
    "L’œil était dans la tombe et regardait Caïn"

    RépondreSupprimer