06/10/2009

En silence...



La marche, en étirant le temps, approfondit l'espace.


3 commentaires:

  1. Silence,le temps s'est effacé ,balayé par cette lame de fond ...la mélodie secréte et élégante de l'espace

    RépondreSupprimer
  2. Immobile. j'étire le temps jusqu'au point de rupture. Là ou tout lâche et qu'explose la protase.

    RépondreSupprimer
  3. Où trouvez vous le temps d'aller marcher... Moi je cours !

    RépondreSupprimer