08/10/2009

Extrait...




Un jour.
Très longtemps.
Commencé un journal, fictif.
Vite essoufflé, pas de matière, d'imagination, aucun style...
Depuis.
Rien, gribouillis de phrases, bouts de sens mal tordus.

Jeudi, matin.
Me suis réveillé. Plus exactement, ça m'a réveillé. Un "ça" dont il faudra bien, un jour, examiner les contours. Je lève mon corps, le déplace, on entend le café et la radio.
Plus tard.
J'attends la suite.
C'est ça vivre, attendre la suite.

Vendredi, matin.
Réveillé, encore.
Plus tard, assis.
Sourire.
Il a envie d’un café.

Samedi, matin, 4h37.
Réveillé brusquement.
Ce n’est pas la première fois qu’une onde, impalpable et silencieuse, me secoue.
Hier, inquiet, j’ai noté, dans le carnet noir,: “La machine a pris le contrôle des opérations. En me reconfigurant, elle a fait de moi son jouet. Elle me connecte et me guide, ajoute les applications dont elle a besoin pour me maîtriser. Elle mange toute la mémoire ne me laissant que le bord de la chaise.”

8h47 - pas vu les heures, sont-elles passées ?
Elle donne au temps un autre rythme.


Samedi, encore.
Précis : 11h54
Je suis né un 3 mars. J’ai un faible pour le 3. Longtemps, j’ai marché trois pas par trois, un rythme complexe à suivre, je m’aidais en comptant, j’étais à mon affaire, des obstacles à toucher, des lignes à éviter...
Je ne parle pas de moi. Je continue à penser qu’il n’existe pas. D’où viendrait-il ?


Dimanche
(J’observe)
Dans la solitude, la vie abandonne, ça saisit, avachit et abrutit. Je reste, immobile. 
On regarde le temps qui passe dans une étrange torpeur. 
Je me demande quand il reprend pied d’où on vient, du néant probablement, ça répond.
Une fois redressé, on met du temps à refaire face, il y a encore le mauvais goût.
.../...
La tête est raide, ça tape contre les parois, j’ouvre : personne.

11 commentaires:

  1. les mots sont aussi beaux que les images…


    (entre nés le 3/3 on se comprend) ;) (c'est drôle)

    RépondreSupprimer
  2. Force des mots et des images ...
    Force des maux et d'un homme sage ...

    RépondreSupprimer
  3. très belle photo.
    Plus qu'à attendre que la machine tombe en panne de carburant ; si tu veux reprendre le contrôle. Tu auras 8 secondes pour le faire, pas une de plus.

    RépondreSupprimer
  4. Du mauvais goût des mets sages,
    mais le message est bon, perçu 5/5 de la façon intègre de rester debout.

    RépondreSupprimer
  5. Charl'
    Tout le monde n'est pas né le 3 mars ?

    Les loups,
    Sage ? L'âge dérange plutôt qu'il n'arrange...

    Fox,
    Hon Hon

    Anochristurn,
    ... et mon tout est un homme.

    Choule,
    1) L'écart entre l'effet et le fait. Une photo prise au bord de la mer, un jour d'été.
    2) Reprendre le contrôle ? Pas question.

    dusport,
    Je tords, plie, mélange tout, je bricole dans l'inutile, ça m'occupe.

    RépondreSupprimer
  6. on trempe les lévres dans le noir du café pour étirer encore les saveurs de la nuit ...

    RépondreSupprimer
  7. Je ne crois en rien je crois en moi : Contradiction dans les termes

    RépondreSupprimer